Mode sombre
  • 02 février 2023
Fermer
Votre panier est vide
Total
0.00
Pour le professeur Bruno Mégarbane, une 4e dose « pas écartée »

Pour le professeur Bruno Mégarbane, une 4e dose « pas écartée »

Ces dernières semaines, le nombre de contaminations à la Covid-19 a augmenté. Bien qu’il y ait une baisse ces derniers jours, c’est l’occasion pour les médecins de plateau, de commencer à nous préparer pour une quatrième dose de vaccin, ouverte aux plus de 60 ans depuis le 7 avril 2022.

Ce dimanche 24 avril 2022, le professeur Bruno Mégarbane est interviewé par franceinfo. L’occasion pour lui de donner son avis sur la situation sanitaire, et de tenter encore quelques prédictions.

◆ Reprise du vaccin malgré l'immunité collective ?

Concernant l’épidémie de la Covid-19, « on n’écarte pas qu’à la rentrée », en septembre, « il faille refaire une 4e dose pour la totalité de la population, mais on verra à ce moment-là en fonction des variants qui vont circuler », a déclaré le professeur Bruno Mégarbane sur franceinfo.

« Tous les nouveaux variants et sous-variants ressemblent très largement à la génération d’avant et, de fait, l’immunité que nous avons acquise et que nous maintenons grâce à ces réinfections permet de protéger la population contre les formes graves de la maladie », a constaté Bruno Mégarbane. « C’est la fameuse immunité collective, c’est une immunité de protection contre les formes graves de la maladie mais malheureusement pas contre les contaminations », a rappelé le professeur.

Pour lui, la vaccination, les infections et réinfections « permettent de vivre avec le virus » et, selon lui, la Covid-19, « comme on l’avait prédit », « devrait très progressivement s’orienter vers un virus des rhumes ». Mais alors pourquoi anticiper une éventuelle quatrième dose, si l’état actuel des choses ne le nécessite pas, et que nous ne traitons pas le virus des rhumes par des vaccinations de masse ?

◆ Le Pr Mégarbane : un oracle ?

Nous conclurons avec les propos du sénateur LR, Alain Houpert : « … il n’y a rien de pire dans l’histoire que les trous de mémoire. Et Bruno Mégarbane me fait penser à ce journaliste qui, en 1880, annonçait la mort de Victor Hugo, qui est mort cinq ans plus tard. Et quand Victor Hugo est mort, ce journaliste a dit : “Nous avions été les premiers à annoncer la mort de Victor Hugo.” Et c’est un peu ce qu’il fait… »
Rappelons qu'en décembre 2021, ce même professeur annonçait que nous nous dirigions vers une vaccination obligatoire après la période électorale, avec des injections à partir de l'âge de 2 ans...

 

 

Image principale : le professeur Mégarbane par Franceinfo

 


✰Magazine NEXUS : 112 pages, 100 % INDÉPENDANT et SANS PUB !✰

👉 CHER LECTEUR, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS ! En plus de son magazine papier,  Nexus vous propose du contenu web 100% GRATUIT, et une info 100% LIBRE ! Pour rappel, Nexus ne bénéficie d’aucune subvention publique ou privée et vit grâce à ses lecteurs, abonnés, ou donateurs.

Pour nous soutenir, vous pouvez :
✅ Vous abonner au magazine Papier & Numérique


✅ Feuilleter tous nos numéros et les commander à l’unité

✅ Acheter notre numéro 137 de novembre-décembre 2021 en kiosque, ou en ligne
✅ Faire un don ponctuel ou régulier sur TIPEEE ou sur PAYPAL

📲Gardons le contact, retrouvez-nous sur les autres réseaux sociaux : https://magazine.nexus.fr/les-reseaux/

 

👉 Découvrez tout notre contenu web vidéo en accès libre sur notre chaîne Youtube

👉 Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter

👉 Et pour contourner la censure, rejoignez-nous sur VK et Odysee !

👉 Vous pouvez aussi FAIRE UN DON ponctuel ou régulier sur TIPEEE ou sur PAYPAL pour financer le contenu en ligne GRATUIT. C’est grâce à votre contribution que l’équipe web pourra continuer !


Soutenez NEXUS, faite un don


Numéro en relation



Commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour faciliter votre connexion, votre navigation ou réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus