Mode sombre
  • 14 juillet 2024
Fermer
Votre panier est vide
Total
0.00
Bronchiolite : le Beyfortus® est-il responsable d’une surmortalité néonatale ?

Bronchiolite : le Beyfortus® est-il responsable d’une surmortalité néonatale ?

Les chiffres de l’Insee révéleraient une hausse soudaine et récente de la mortalité des nouveau-nés âgés de 2 à 6 jours. Dans son analyse des données, la biostatisticienne Christine Mackoi indique que l’apparition de cette surmortalité coïncide avec l’arrivée du Beyfortus® sur le marché. Ce traitement préventif contre la bronchiolite est notamment administré dans les maternités.

◆ Surmortalité à partir de septembre 2023

Sur son site internet, l’Association internationale pour une médecine scientifique indépendante et bienveillante (Aimsib) a ouvert ses colonnes à la biostatisticienne Christine Mackoi, qui signe un article inquiétant.

Selon les données enregistrées par l’Insee et analysées par la scientifique, la mortalité néonatale précoce entre 2 et 6 jours de vie aurait anormalement et significativement augmenté deux mois de suite, en septembre et octobre 2023, si l’on se réfère à la mortalité attendue pour cette période de l’année.

◆ Le Beyfortus® facilite-t-il la maladie ?

Pour Christine Mackoi, un lien est à faire entre cette surmortalité néonatale soudaine et l’introduction du Beyfortus® dans les maternités. « On sait qu’à partir du 15 septembre 2023, il est fortement recommandé une injection d’anticorps monoclonaux contre la bronchiolite aux bébés avant qu’ils ne quittent la maternité (soit 3 à 4 jours après l’accouchement). Est-ce une coïncidence ou cela confirme-t-il les effets délétères de ce produit ? » s’interroge la biostatisticienne, en renvoyant à un article de la pharmacienne-biologiste Hélène Banoun consacré à ce nouveau médicament.

Selon cette dernière, les anticorps monoclonaux du Beyfortus® pourraient dans certains cas, au contraire de ce qui est attendu, faciliter la maladie (effet ADE – antibody-dependent enhancement) et provoquer des bronchiolites sévères entraînant la mort des nourrissons, puisque des décès dus à cette maladie ont été observés dans les groupes traités des essais cliniques.

◆ Les nouveau-nés peu testés dans les essais cliniques

Notre consœur la journaliste Pryska Ducœurjoly souligne par ailleurs, dans un article paru sur le site de NéoSanté Éditions, que les nouveau-nés ne représentent qu’une infime partie des bébés inclus dans les essais cliniques du Beyfortus®. Autant dire que le produit n’a pas vraiment été testé sur eux, alors que leur système immunitaire est plus immature que celui d’un nourrisson âgé de quelques mois.

◆ « Il y a urgence à alerter encore et encore »

Pour en revenir aux chiffres de l’Insee, Christine Mackoi estime que, même s’ils sont provisoires et demandent à être consolidés, « nous avons […] déjà des taux [de mortalité] plus qu’alarmants avec des données potentiellement sous-estimées ». Un constat suffisant pour faire dire à la biostatisticienne qu’« il y a urgence à alerter encore et encore » sur la possible dangerosité du Beyfortus®. Les jeunes parents devraient d’autant plus en tenir compte que la bronchiolite du nourrisson est, rappelons-le, une maladie bénigne dans la grande majorité des cas.

 

Article par Alexandra Joutel

 

(Image principale par Myléne de Pixabay)

👉  Lire notre dossier « Bronchiolite du nourrisson : la nouvelle arnaque de Big Pharma ? » dans le numéro 150 de Nexus (janvier-février 2024)


✰Magazine NEXUS : 112 pages, 100 % INDÉPENDANT et SANS PUB !✰

👉 CHER LECTEUR, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS ! En plus de son magazine papier,  Nexus vous propose du contenu web 100% GRATUIT, et une info 100% LIBRE ! Pour rappel, Nexus ne bénéficie d’aucune subvention publique ou privée et vit grâce à ses lecteurs, abonnés, ou donateurs.

Pour nous soutenir, vous pouvez :
✅ Vous abonner au magazine Papier & Numérique


✅ Feuilleter tous nos numéros et les commander à l’unité

✅ Acheter notre numéro 137 de novembre-décembre 2021 en kiosque, ou en ligne
✅ Faire un don ponctuel ou régulier sur TIPEEE ou sur PAYPAL

📲Gardons le contact, retrouvez-nous sur les autres réseaux sociaux : https://magazine.nexus.fr/les-reseaux/

 

👉 Découvrez tout notre contenu web vidéo en accès libre sur notre chaîne Youtube

👉 Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter

👉 Et pour contourner la censure, rejoignez-nous sur VK et Odysee !

👉 Vous pouvez aussi FAIRE UN DON ponctuel ou régulier sur TIPEEE ou sur PAYPAL pour financer le contenu en ligne GRATUIT. C’est grâce à votre contribution que l’équipe web pourra continuer !


Soutenez NEXUS, faite un don


Numéro en relation



Commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour faciliter votre connexion, votre navigation ou réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus